Archive pour le mot-clef ‘Eté’

Le bel été du musée…

jeudi 11 juin 2015

Avec les beaux jours, on se prend à rêver voyages, détente, sorties…
Que l’on vienne de loin, ou que l’on soit voisin, une petite visite au musée s’impose! Regardez comme ces visiteurs ont l’air bien!

Calme et volupté dans le jardin du musée!

Calme et volupté dans le jardin du musée!

Voici donc quelques idées d’activités pour savourer un bel été avec nous…

1°) visiter le musée avec les commentaires de guides passionnés, c’est possible tous les :

mercredi, de 10h30 à midi, de juin à août

et

vendredi, samedi et dimanche, de 15h00 à 16h30

2°) se reposer, lire, buller, bavarder… dans un transat, à l’ombre ou au soleil, c’est possible:

du mercredi au dimanche, de 10h00 à 18h00, et c’est gratuit!

3°) se promener sur les traces de l’École de Nancy à travers la ville, c’est possible:

le 27 juin, au cimetière de Préville
le 29 août, rue Félix Faure
le 26 septembre, au Parc de Saurupt

4°) en savoir plus sur le verre, le vitrail, les luminaires, l’aquarelle,… c’est possible en suivant l’une des visites thématiques proposées cet été, à découvrir dans le nouvel agenda des musées de Nancy

Le nouvel agenda des musées à consulter d'urgence!

Le nouvel agenda des musées à consulter d’urgence!

5°) s’inscrire sans tarder à l’une de ses animations, avant qu’il ne soit trop tard, c’est possible:

Service des publics des musées:
tél: 03.83.17.86.77
courriel: servicedespublics-musees@mairie-nancy.fr

Tout est possible au musée… ou presque!

La mer…

mardi 8 juillet 2014

Nombreux parmi vous s’apprêtent sans doute à gagner les côtes pour un repos mérité…
La fin du XIXème siècle voit les premiers vacanciers fréquenter les bords de mer, arpenter les jetées, et flâner sur les ports… C’est également à cette période que commence l’exploration des milieux sous-marins, révélant l’existence d’une quantité infinie d’espèces dont on ignorait tout. Fasciné par ces découvertes, qui lui offrent un nouveau répertoire, Émile Gallé choisit à plusieurs reprises d’évoquer le milieu marin dans ses créations.

 

Emile Gallé, avec Victor Prouvé et Louis Hestaux, jardinière Flora marina, flora exotica, MEN. Cliché Studio image

Émile Gallé, avec Victor Prouvé et Louis Hestaux, jardinière Flora marina, flora exotica, MEN. Cliché Studio image

L’une de ses toutes premières créations d’ébénisterie, la jardinière Flora marina, Flora exotica, créée pour l’Exposition Universelle de 1889, présente un savant mélange d’observation réaliste et de fantaisie allégorique. Le décor de ce curieux objet en forme de navire, aux formes sinueuses héritées du style rococo, associe  la sculpture et la marqueterie. Victor Prouvé et Louis Hestaux collaborent ici pour recréer  les deux univers qui fascinent Gallé: la flore exotique, illustrée par des plantes tropicales, des flamands roses et une vahiné alanguie, et la flore marine, caractérisée par les algues, les coraux, les étoiles de mer et une sirène, pour la partie marquetée, et des coquillages, crustacés et animaux marins stylisés sur les pieds.

Détail du décor côté Flora marina, avec une sirène

Détail du décor côté Flora marina, avec une sirène

et des crabes

et des crabes

 

La même année, Gallé présente un vase intitulé Les fonds de la mer. Pour évoquer la profondeur, Gallé choisit un verre multicouches opaque allant du noir au rouge profond. Les motifs d’algues, repris à la roue, se dessinent par transparence grâce aux inclusions métalliques intercalaires. Un coquillage et un poisson sont appliqués sur la panse. A l’opposé d’une fantaisie baroque, le vase de Gallé restitue l’atmosphère sombre et mystérieuse du milieu aquatique, avec une précision scientifique dans le rendu des motifs. On retrouve ce souci de véracité dans la description des coquillages qui décorent l’amphore du roi Salomon, trônant devant le four verrier sur le stand Gallé en 1900. Les Fonds de la mer comme l’amphore témoignent du souci poussé à l’extrême de combiner l’aspect du verre, la forme de l’objet, les décors dans différentes techniques et le sujet, dans une parfaite cohésion. Le vert de l’amphore, marbré de lignes plus sombres et de paillons métalliques évoque les algues et le long séjour au fonds de l’eau. Ce sont encore des algues – de fer forgé- entremêlées de coquillages et des sceaux de verre, qui ferment et soutiennent la cruche magique. Il s’en dégage un sentiment à la fois mystérieux et romanesque.

Emile Gallé, vase Les fonds de la mer, modèle créé en 1889, réédité en 1892, puis de 1900 à 1903. MEN, cliché C. Philippot

Émile Gallé, vase Les fonds de la mer, modèle créé en 1889, réédité en 1892, puis de 1900 à 1903. MEN, cliché C. Philippot

Emile Gallé, amphore du roi Salomon, 1900. MEN. Cliché C. Philippot

Émile Gallé, amphore du roi Salomon, 1900. MEN. Cliché C. Philippot

 

Que signifie-t-elle, justement, cette main mystérieuse jaillie des profondeurs? La main aux algues et coquillages, œuvre ultime et poignante de Gallé en 1904, garde ses secrets, tel l’océan dont on ignore la fin… Les doigts tordus et boursouflés se dressent-ils pour un dernier adieu? Tentent-ils désespérément d’échapper à l’engloutissement? Cette main évoque-t-elle au contraire la vie, sans cesse renouvelée? Est-elle celle d’une sirène mythique vivant éternellement dans l’imaginaire et le cœur de l’artiste?

Emile Gallé, Main aux algues et coquillages, 1904. MEN. Cliché Studio Image

Émile Gallé, Main aux algues et coquillages, 1904. MEN. Cliché Studio Image

Peut-être en croiserez-vous une au détour d’une baignade en mer cet été…!
Bonnes vacances!

*** N’oubliez pas, pour ceux qui restent, nos rendez-vous hebdomadaires des mercredis à 17.00… ainsi que toutes nos petites surprises programmées durant l’été… Pour retrouver le programme, rendez-vous sur le site du MEN, dans la rubrique “actualités”

www.ecole-de-nancy.com

 

 

En passant par…

vendredi 12 juillet 2013

Si vous êtes sur le point de partir, ou déjà partis en vacances, voici quelques rendez-vous à ne pas manquer pour les amateurs d’Art nouveau…

Si vous passez par…

… la Catalogne (où il n’y a pas que Barcelone), ne manquez pas de vous arrêter à Gérone (Girona) pour visiter la Casa Maso, maison natale de Rafael Maso (1880-1935). La maison a été conservée avec des meubles et une décoration d’époque du XIXe siècle, et offre une vue sans précédent de la ville. Visites nocturnes jusqu’au 17 août.

La Casa Maso, Girona

La Casa Maso, Girona

… la Pologne, arrêtez-vous à Cracovie pour découvrir l’exposition Forever Young! La Pologne et son art autour de 1900 , au musée National, jusqu’au 29 septembre…

… l’Angleterre, direction le Sainsbury Center for visual arts pour découvrir l’exposition The first Moderns: Art nouveau, from Nature to abstraction, jusqu’au 1er décembre.

Alors, bon voyage!!

Vive les vacances!!

vendredi 5 juillet 2013

Aujourd’hui, 5 juillet, premier jour des vacances… (et jour des résultats du bac ;-)) ) et la grande question… Qu’est-ce qu’on va faire cet été? 2 longs mois devant nous à occuper, et sans doute quelques jours de pluie aussi…

Alors, si vous ne partez ni à la mer, ni à la montagne, si le soleil ne vous permet pas de lézarder à la Pep’, prenez le temps de découvrir en famille les trésors de notre belle ville et poussez donc jusqu’au musée de l’Ecole de Nancy!
(En cas de forte chaleur, vous pourrez même faire une halte rafraîchissante à la piscine Thermal, juste à côté!)

Pour les enfants, le musée propose justement de quoi s’occuper en s’informant grâce au livret de jeu “Mystère au musée“… Une série d’énigmes à résoudre pour visiter et regarder sans s’ennuyer…

Pour les plus grands, pressés, les petits rendez-vous du mercredi à 13h, permettent d’étancher une soif de connaissance, tout en profitant ensuite d’un jardin ombragé où déguster son petit sandwich…

Pour tous, les promenades étant fort salutaires (10000 pas par jour au moins pour être en forme!), le musée vous invite à vous promener dans l’Ecole de Nancy, les dimanches matin à 10h

Et pour finir les vacances en beauté, les enfants de 7 à 11 ans pourront rencontrer un ébéniste professionnel, Michel Donnot, pour réaliser un plateau en marqueterie

Voilà un programme bien rempli!
Plus d’hésitations!
Appelez sans tarder le service des publics pour les visites sur réservation au 03.83.17.86.77…

:: “Mystère au musée”, livret de jeu disponible à la caisse du musée, 10 €
:: “Une oeuvre en hors d’oeuvre”, en alternance avec le musée Lorrain, prochains rendez-vous les 24 juillet, 7, 14 et 21 août. Sans réservation, tarif unique 3 €
:: “Promenons-nous dans l’Ecole de Nancy“, prochains rendez-vous les 28 juillet (cimetière de Préville, sur réservation), 11 et 25 août, et 8 septembre (sans réservation), tarif: billet d’entrée + 1,60 €
:: Atelier marqueterie, 3 séances les 28,29 et 30 août, sur réservation, places limitées, 4,10 € / séance