Archive pour la catégorie ‘Ici’

L’École de Nancy entre en gare!

mardi 21 juillet 2015

Depuis deux semaines et pour tout l’été, le musée de l’École de Nancy présente quelques uns de ses chefs d’œuvre en gare de Nancy. Grâce au partenariat établi avec Gares et Connexion, filiale de la SNCF, chargée de l’animation des gares, vitraux, vases, peintures ou encore reliures et ensembles mobilier décorent  les fenêtres hautes du Hall République et du passage entre celui-ci et le Hall Thiers…

De quoi égayer l’arrivée et le passage en gare et donner envie aux heureux touristes qui transitent par Nancy de venir voir de plus près les créations de l’École de Nancy!

Du côté de la place Thiers, des vitraux, de la peinture et 4 vases de Gallé

Du côté de la place Thiers, des vitraux, de la peinture et 4 vases de Gallé

Le Paon de Camille Martin associé aux tonalités bleues du vitrail de la Salle de Gruber

Le Paon de Camille Martin associé aux tonalités bleues du vitrail de la Salle de Gruber

Le vase Fleur de passiflore, si délicat, à côté de l'exotique Forêt Guyanaise, de Gallé

Le vase Fleur de passiflore, si délicat, à côté de l’exotique Forêt Guyanaise, de Gallé

Hall république, place à la reliure de Camille Martin pour L'Art japonais

Hall république, place à la reliure de Camille Martin pour L’Art japonais

N’oubliez pas de lever la tête si vous passez par la gare c’est été!

Le bel été du musée…

jeudi 11 juin 2015

Avec les beaux jours, on se prend à rêver voyages, détente, sorties…
Que l’on vienne de loin, ou que l’on soit voisin, une petite visite au musée s’impose! Regardez comme ces visiteurs ont l’air bien!

Calme et volupté dans le jardin du musée!

Calme et volupté dans le jardin du musée!

Voici donc quelques idées d’activités pour savourer un bel été avec nous…

1°) visiter le musée avec les commentaires de guides passionnés, c’est possible tous les :

mercredi, de 10h30 à midi, de juin à août

et

vendredi, samedi et dimanche, de 15h00 à 16h30

2°) se reposer, lire, buller, bavarder… dans un transat, à l’ombre ou au soleil, c’est possible:

du mercredi au dimanche, de 10h00 à 18h00, et c’est gratuit!

3°) se promener sur les traces de l’École de Nancy à travers la ville, c’est possible:

le 27 juin, au cimetière de Préville
le 29 août, rue Félix Faure
le 26 septembre, au Parc de Saurupt

4°) en savoir plus sur le verre, le vitrail, les luminaires, l’aquarelle,… c’est possible en suivant l’une des visites thématiques proposées cet été, à découvrir dans le nouvel agenda des musées de Nancy

Le nouvel agenda des musées à consulter d'urgence!

Le nouvel agenda des musées à consulter d’urgence!

5°) s’inscrire sans tarder à l’une de ses animations, avant qu’il ne soit trop tard, c’est possible:

Service des publics des musées:
tél: 03.83.17.86.77
courriel: servicedespublics-musees@mairie-nancy.fr

Tout est possible au musée… ou presque!

Le beau label…

vendredi 22 mai 2015

Non sans fierté, Off tenait à souligner la belle décision du Ministère de la Culture, qui a choisi d’attribuer son label annuel d’exposition d’intérêt national 2015 à deux expositions présentées à Nancy:

Ces animaux qu’on mange… au Museum-aquarium (jusqu’au 3 janvier 2016)

et

Ceux qui vivent ce sont ceux qui luttent. L’École de Nancy face aux questions politiques et sociales de son temps, la prochaine grande exposition que prépare le musée pour l’automne 2015

Ce label distingue « des expositions remarquables présentant un discours innovant en une thématique inédite, ainsi qu’une scénographie et un dispositif de médiation qui en livre les clés de lecture aux publics les plus variés. (…) Elles mettent en lumière des thématiques qui reflètent la richesse et la diversité des  collections des 1220 musées de France. » (Communiqué de presse de présentation des expositions labellisées en 2015)

Cette reconnaissance officielle récompense le travail mené depuis plusieurs années pour la préparation d’une exposition inédite et dont le sujet se fait l’écho de bien des événements récents. Axée autour des personnalités des deux présidents successifs de l’École de Nancy, Émile Gallé et Victor Prouvé, l’exposition rassemblera près de 200 œuvres et documents provenant des collections nancéiennes et Lorraines, de grands musées internationaux et de collections particulières.

Le Canthare Prouvé, vase conçu par Gallé pour son ami Prouvé, portant la coitation de Victor Hugo qui donne son titre à l'exposition

Le Canthare Prouvé, vase conçu par Gallé pour son ami Prouvé, portant la citation de Victor Hugo qui donne son titre à l’exposition

La menace Allemande, la montée de l’anarchisme, l’affaire Dreyfus, etc… firent de cette fin du XIXème siècle une période propice à l’intrusion de la politique dans le domaine des arts, tandis que la société connaissait de profondes mutations. Ce qui fut plus tard appelé la « Belle Époque » apparaît aujourd’hui bien davantage comme une période trouble et violente se précipitant inexorablement vers sa fin…

Quelles étaient alors les limites de la liberté de penser et de s’exprimer? Quel rôle pouvait jouer l’artiste dans la défense des opprimés et la lutte contre l’injustice?  Ce sont quelques unes des questions que soulèvera l’exposition présentée au musée des beaux-arts et au musée de l’École de Nancy à partir du 9 octobre…

… à suivre sur Off , sur le site internet et sur la page Facebook du musée!

Une bonne Nuit!

vendredi 22 mai 2015

Beau succès pour notre Nuit des Musées, au musée de l’École de Nancy et à la villa Majorelle, où se sont pressés de nombreux visiteurs noctambules!

Les guides du musée ont proposé des commentaires sur les oeuvres ayant pour thème la nuit... comme ici le lit d’Émile Gallé "Aube et crépuscule"...

Les guides du musée ont proposé des commentaires sur les œuvres ayant pour thème la nuit… comme ici le lit d’Émile Gallé « Aube et crépuscule »…

En première partie de soirée, les élèves de classe de 5ème du collège La Plante Gribé de Pagny sur Moselle ont présenté le fruit de leur travail autour du vitrail de la Salle de Jacques Gruber, dans le cadre du projet national La Classe, L’œuvre!

« Célébrer l’Art nouveau en travaillant la spontanéité »

Séverine Altmayer enseigne les arts plastiques au collège La Plante Gribé de Pagny-sur-Moselle

« D’abord attirée, comme tant d’autres d’enseignants de la région, par le Centre Pompidou Metz, je me suis orientée vers un autre musée, celui de l’École de Nancy pour vivre l’aventure de « La classe, l’œuvre ! » avec ma classe de 5e. L’œuvre proposée par le musée – un grand vitrail de Jacques Gruber figurant un paon au milieu de fleurs – a subjugué les enfants. C’était un choc pour eux, après avoir d’abord travaillé sur images, de découvrir l’œuvre en taille réelle. Ils ont découvert aussi qu’un vitrail pouvait provenir non seulement d’une église, mais aussi – c’est le cas ici – d’une maison particulière et représenter non des motifs religieux, mais la faune et la flore, qui sont la source d’inspiration de l’Art nouveau. Les enfants sont fiers de s’approprier un peu de l’œuvre de Jacques Gruber, et plus largement, de découvrir le magnifique patrimoine de leur région. »

L'interprétation du vitrail de Gruber par les élèves: visuelle et gestuelle au son des oiseaux

L’interprétation du vitrail de Gruber par les élèves: visuelle et gestuelle au son des oiseaux

Une danse matérialisée par les voiles, coordonnées au chant des oiseaux... une immersion dans la nature!

Une danse matérialisée par les voiles, coordonnées au chant des oiseaux… une immersion dans la nature!

 

Votez pour la mascotte!!

jeudi 23 avril 2015
le 16 mai prochain

le 16 mai prochain

Le 16 mai prochain aura lieu la nouvelle

NUIT EUROPÉENNE DES MUSÉES!

Bien sûr, le musée de l’École de Nancy ET la Villa Majorelle y participent activement… En attendant, l’organisation de la Nuit européenne des Musées a lancé un concours pour l’élection de la mascotte de la Nuit des Musées. Voici la mascotte du musée de l’École de Nancy, élue à l’unanimité par nos amis sur la page Facebook du musée:

Jacques Gruber, vitrail de La Salle, détail du paon. Musée de l’École de Nancy, cliché C. Philippot

Jacques Gruber, vitrail de La Salle, détail du paon. Musée de l’École de Nancy, cliché C. Philippot

Pour que la mascotte du musée devienne la mascotte de toute la Nuit des Musées, nous avons besoin de vous!

A partir du mercredi 29 avril, allez encore et encore voter pour le paon de Gruber sur la page Facebook de la Nuit des Musées ici!!!

Allez voter!!!

Allez voter!!!

Nous vous attendons avec impatience pour fêter la Nuit….

Un week end dédié aux métiers d’art…

jeudi 26 mars 2015

A ne manquer sous aucun prétexte, ce week end, la 9ème édition des Journées Européennes des Métiers d’art (JEMA). Des artistes et artisans ouvrent les portes de leurs ateliers pour nous montrer leurs savoirs-faire… Le riche programme à travers la France est à découvrir ici, sur le site des JEMA…

 

Nous serons bien sûr en premier lieu au musée de l’École de Nancy, partenaire régulier des JEMA, pour s’intéresser à un métier lorrain… la broderie. Les élèves de la section broderie du lycée Paul Lapie de Lunéville seront présents tout le week end pour faire la démonstration de leur art de la délicatesse et de la précision… Des ateliers seront également proposés aux jeunes à partir de 12 ans… Sortez vos aiguilles!

Né dans le milieu de la broderie, Victor Prouvé rendit hommage à plusieurs reprises à ce savoir faire unique. On lui doit des créations textiles dans le cadre de projets décoratifs, comme les rideaux brodés de la salle à manger Masson (1903-1904), un modèle de coussin « Hommage à la brodeuse Lorraine (1909), et bien sûr, l’époustouflante robe « Bord de rivière au printemps« . En 1906, alors qu’il est président de l’Ecole de Nancy, Prouvé lance un concours de broderie avec Albert Heymann et la maison Lingelor, pour promouvoir ce beau métier.

Quelques pièces brodées appartenant aux collections du musée seront exceptionnellement présentées durant tout le week end.

Rendez-vous les 28 et 29 mars,
démonstrations et ateliers pour les jeunes à partir de 12 ans, de 10h à 12h et de 14h à 17h
Entrée gratuite!

PS: Des petits problèmes techniques expliquent l’absence de belles images pour accompagner nos posts ces temps-ci… nous nous excusons pour ce désagrément et espérons voir ce problème résolu rapidement…

Allons voir …

vendredi 23 janvier 2015

… si l’Art nouveau y est!

Toujours à la recherche de bons plans et de bonnes idées pour les amateurs d’Art nouveau, Off a fait le tour des expositions s’intéressant de près – ou de loin- à cette période que nous affectionnons…

Roubaix:
Le musée de la Piscine propose en ce moment une exposition consacrée à Camille Claudel,  Au miroir d’un Art nouveau (jusqu’au 8 février)

Claudel

Camille Claudel à Roubaix

« Camille Claudel est aujourd’hui perçue comme l’héroïne dramatique d’une histoire emblématique de la condition féminine au XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle. Elle est surtout une artiste de premier rang qui apporte à l’histoire de la sculpture moderne un regard d’une grande singularité, ouvrant des ponts entre le naturalisme et le symbolisme, le néo-florentinisme et l’Art nouveau (…) »

Nous lirons avec attention le texte d’Emmanuelle Héran consacré à l’influence du courant japoniste et de l’Art nouveau dans l’art de Camille Claudel, publié dans le catalogue de l’exposition (Coédition Gallimard – La Piscine).

Paris:
Le musée d’Orsay présente ses plus récentes acquisitions en 7 ans de réflexion (jusqu’au 22 février)

7 années d'acquisitions, au musée d'ORsay jusqu'au 22 février

7 années d’acquisitions, au musée d’ORsay jusqu’au 22 février

Nous serons particulièrement attentifs à la section des arts décoratifs, où figurent de belles acquisitions École de Nancy, confrontées à des créations contemporaines …

« Deux œuvres de Gallé, un important vase sur le thème de la mer présenté lors de l’exposition de 1900 et un pichet sauterelle retracent l’extraordinaire fantaisie de l’artiste. (…) Alors que l’Art nouveau tempère sa maturation dans une étagère de Majorelle (donation Rispal), de nouvelles formes plus radicales annoncent l’art raffiné des années à venir avec une bergère de Karbowsky livrée pour Doucet, une commode de Mère aux panneaux de cuir gravé et une bergère de Ruhlmann à ses débuts sous influence viennoise, déjà totalement maître de sa ligne. »

La Haye:
Le musée Louis Couperus s’intéresse à  Carel de Nerée Tot Babberich en Henri van Booven. Den Haag in het Fin de siècle (jusqu’au 10 mai)

poster2_0

A travers les figures du peintre Carel de Nerée Tot Babberich et des écrivains Henri van Booven et Louis Couperus, l’exposition évoque la vie artistique de La Haye à la fin du XIXème siècle. Très influencé par Aubrey Beardsley, le peintre néerlandais laisse un œuvre qualifié de « décadentiste », très symboliste, tout à fait  » Art nouveau », notamment par son goût japonisant. A l’image de ses contemporains belges, français ou allemands, Carel de Nerée Tot Babberich s’intéressa également -brièvement-  aux arts décoratifs et même au textile.

Darmstadt:
La Mathildenhöhe de Darmstadt révèle un autre artiste peu connu en France, Hans Christiansen. Die Retrospecktive (jusqu’au 1er février, il faut se dépêcher!)

Rétrospective Hans Christiansen à Darmstadt jusqu'au 1er février

Rétrospective Hans Christiansen à Darmstadt jusqu’au 1er février

Avec la découverte de Tiffany, puis un séjour à l’Académie Julian à Paris, Hans Christiansen devient un pur artiste du Jugendstil allemand, se consacrant essentiellement à la peinture, mais aussi au mobilier, à la céramique, au papier peint, à la broderie ou encore à la tapisserie. Après la Mathildenhöhe, l’exposition sera présentée successivement à Berlin, Munich et Flensburg, sa ville natale.

Ljubjana:
Ce tour d’Europe des expositions ne serait pas complet sans citer la nouvelle étape de Natures de l’Art nouveau, présentée à Ljubjana jusqu’au 19 avril

Ljubjana

Que dire de plus sur cette expo?, sinon qu’elle peut être un bon prétexte pour aller découvrir une ville magnifique au patrimoine Art nouveau exceptionnel, membre (francophone) du Réseau Art nouveau!

Bon voyage!

2015

vendredi 9 janvier 2015
2015

2015

 

Pour connaître le programme 2015, cliquez sur l’image!

Bonjour 2016!

jeudi 1 janvier 2015

TRÈS BELLE ANNÉE

2016

avec le musée de l’École de Nancy!

 

Bientôt...

Bientôt…

Ne les oubliez pas…

vendredi 19 décembre 2014

… non, non, je ne parle de pas de vos petits chaussons sous le sapin… mais des derniers jours consacrés aux 50 ans du musée!

Profitez de la fin d’année pour rendre une visite au musée et découvrir:

–  l’exposition – dossier  « Petite et grande histoire du musée de l’École de Nancy (jusqu’au 4 janvier)

– le lustre Les Algues de Louis Majorelle (jusqu’au 25 janvier), et  participer à l’appel aux dons lancé par l’Association des Amis

– participer à la visite proposée le 28 décembre à 10h30: Les oubliés. Œuvres méconnues du musée - visite sans réservation, dans la limite des places disponibles. Tarif: entrée du musée + 1.60 €

Emile Gallé, porte pinceaux au chasseur oriental, Nancy, musée de l’École de Nancy. Cliché D. Boyer... L'un des ces "oubliés" qu'on voit sans les voir!

Émile Gallé, porte pinceaux au chasseur oriental, Nancy, musée de l’École de Nancy. Cliché D. Boyer… L’un des ces « oubliés » qu’on voit sans les voir!

N’oubliez pas, comme « Off », de vous reposer un peu, pour recommencer une année 2015 pleine de surprises et d’événements au musée de l’École de Nancy!

JOYEUSES FÊTES A TOUS!