Hommage à Michel Frising

Le Musée de l’Ecole de Nancy souhaite rendre hommage à Michel Frising, décédé le 2 juin dernier.

Passionné par la recherche et par l’Ecole de Nancy, Michel Frising avait soutenu, en 2005 à l’Université de Nancy, un DEA d’Histoire et Cultures de l’Antiquité à nos jours, consacré à «La société moderne vue à travers les affiches nancéiennes, les affiches de l’Ecole de Nancy». Il avait à cette occasion, travaillé sur les collections du Musée de l’Ecole de Nancy et d’autres institutions municipales. Ses précédentes études d’arts plastiques l’avaient porté vers ce sujet lié au graphisme et à la typographie.

 

Henri Bergé, Affiche pour la Maison d'Art Lorraine, (c) musée de l'Ecole de Nancy cliché Studio Image

Henri Bergé, Affiche pour la Maison d’Art Lorraine, musée de l’Ecole de Nancy cliché Studio Image

Sa volonté de poursuivre ses recherches l’a amené ensuite, à se consacrer à un des acteurs de l’Art nouveau nancéien, Henri Bergé. Sous la direction du Professeur Pierre Sesmat, il s’était lancé dans une thèse de doctorat consacrée à cet éminent dessinateur, l’un des principaux collaborateurs de la Manufacture Daum. Il avait étudié avec attention, les fonds conservés au Musée de l’Ecole de Nancy, au Musée Lorrain et au musée des Beaux-Arts afin de mener à bien cette recherche. Sur le site du Centre Universitaire Lorrain d’Histoire, il expliquait le choix de son sujet par ses propos : Je me suis intéressé à la personne et l’œuvre d’Henri Bergé, artiste de l’Ecole de Nancy. Un homme mystérieux, méconnu et sans archives. Homme de l’ombre, il va collaborer avec les frères Daum et constituer un herbier décoratif, un ensemble unique, l’encyclopédie florale, des aquarelles botaniques principalement, modèles pour les verreries Daum, pour les cours de dessin et la formation des jeunes ouvriers au sein même de l’entreprise. Ensuite son travail avec  A. Walter pour qui il va modeler de multiples modèles pour des objets en pâte de verre. Enfin je me suis consacré à Henri Bergé et son œuvre plus personnelle à travers des œuvres plus singulières.

Bergé, étude de Clématite, musée de l'Ecole de Nancy, inv 988-2-21, cliché Cl. Philippot

Bergé, étude de Clématite, musée de l’Ecole de Nancy, inv 988-2-21, cliché Cl. Philippot

En juin 2010, à l’invitation du Réseau Art nouveau et du musée de l’Ecole de Nancy, Michel Frising avait présenté une communication sur l’encyclopédie florale d’Henri Bergé, lors du laboratoire historique consacré à L’herbier Art nouveau à Terrassa en Espagne. Cette conférence a été récemment publiée dans l’ouvrage publié par le Réseau, Art nouveau et écologie. Mélanges. A l’époque, le musée avait rendu compte de cette communication ici-même.

Michel Frising avait également rédigé un article sur Henri Bergé et la pâte de verre dans le bulletin Arts nouveaux, publié en 2011 par l’Association des Amis du Musée de l’Ecole de Nancy.

Vide poche Hibou, pâte de verre, musée de l'Ecole de Nancy

Vide poche Hibou, pâte de verre, musée de l’Ecole de Nancy

L’équipe du Musée de l’Ecole de Nancy présente ses plus sincères condoléances à sa famille. Elle conservera l’image d’un historien de l’art, d’un chercheur opiniâtre, patient, passionné par son sujet de recherche et par l’histoire de l’art en général.

 

Laisser une réponse