Amarrage réussi à la villa Majorelle…

Jusqu’à la fin du mois, la villa Majorelle accueille une présentation des travaux réalisés par les membres de l’association nancéenne, Les Amarres. Lieu dédié à l’accueil de personnes en situation difficile et isolées, les Amarres offre un cadre sécurisant pour tous ceux pour qui le contact avec l’extérieur ou avec les autres s’est distendu, en raison d’une situation familiale, de la perte d’un emploi ou de la précarité. Ouvert le soir et le week end, les Amarres proposent des activités variées, sous forme d’ateliers: écriture, peinture, informatique, poésie, dessin… mais aussi des sorties dans des lieux culturels ou en plein air. Depuis plusieurs années, les Amarres travaillent en collaboration avec des établissements culturels nancéens. Après le musée Lorrain et le musée des beaux arts, c’est le musée de l’École de Nancy qui a accueilli et collaboré un projet sur le thème de la nature et du voyage.

 

Voyage au pays de l'Art nouveau

Voyage au pays de l’Art nouveau

« Au départ, comme nous l’explique Alexandrine Vernoit-Cremel, animatrice et coordinatrice du projet au sein des Amarres, il n’y avait peut-être que 6 personnes intéressées. Puis progressivement, en parlant, le bouche-à-oreille, …,  le projet a grandi, il y a eu de nouvelles personnes intéressées. Par exemple, les personnes qui participent à l’atelier d’écriture, et qui n’étaient pas concernées…  »

Créations poétiques

Créations poétiques

Comment expliquer cet engouement? « Pour ceux qui fréquentent les Amarres, ce type de projet est l’occasion de prouver qu’ils sont capables de produire quelque chose. C’est important car cela les aide à reprendre confiance en eux. On sent qu’ils admirent le travail des artistes pour son audace, son idéal. »

Présentation à la villa Majorelle

Présentation à la villa Majorelle

Créations poétiques, dessins, peintures et montages sont autant d’expressions différentes de la perception de l’École de Nancy. Une perception portée par le rêve d’un ailleurs, dans l’espace et dans le temps. L’ensemble montre justement une certaine audace, où domine la poésie.

Le fait de conclure le projet par une exposition à la villa Majorelle a d’ailleurs semblé renforcer encore la motivation de tous, sensibles à la reconnaissance des autres. Ce lieu en particulier représente à la fois un lieu public, un lieu patrimonial, mais fut aussi un lieu de vie, un foyer. Un joli symbole pour ceux qui, aux Amarres, tentent de reconstruire le leur…

Pour suivre les Amarres, rendez-vous sur le blog:
les.amarres.over-blog.com

Les travaux du groupe des Amarres sont présentés à la villa Majorelle jusqu’à la fin mars. On peut les découvrir lors des visites guidées du week end.
Samedi et dimanche, 13h45, 15h, sur réservation auprès du service des publics
servicedespublics-musees@mairie-nancy.fr

Mots-clefs : , , , ,