Fructueux échanges…

Les artistes de l’Ecole de Nancy ont toujours insisté sur l’aspect utilitaire de leurs créations: un lit pour dormir, des assiettes ou des verres pour se restaurer, etc… Cependant de nos jours, pas question de manipuler ces oeuvres d’art comme nos objets du quotidien, sans prendre des précautions très précises. Début février, l’équipe des « gardes de collections » des Musées Royaux des Beaux-arts de Bruxelles est venue suivre avec les agents techniques du musée de l’Ecole de Nancy une formation sur la conservation et la manipulation des objets d’art Art nouveau. Et ce pour une bonne raison: ils ont en charge la prestigieuse collection Gillion-Crowet, qui compte parmi les plus importantes en pièces Art nouveau, et en particulier Ecole de Nancy. La formation qui leur a été dispensée par Frédérique Vincent, restauratrice spécialisée dans la conservation préventive, leur a permis d’étudier en détail les techniques de manipulation et de transport, d’emballage et de stockage des oeuvres en réserve et de confronter leurs expériences avec les agents techniques du musée, familiers de ce type d’objet.

Avant toute manipulation: préparer le terrain, définir l'ordre de déplacement des pièces, prévoir les caisses de transport adaptées, ...

Avant toute manipulation: préparer le terrain, définir l'ordre de déplacement des pièces, prévoir les caisses de transport adaptées, ...

Mains nues, propres et sèches,  et surtout sans trembler!

Mains nues, propres et sèches, et surtout sans trembler!

Mots-clefs : ,